Comment porter son reflex en bandoulière pour en supporter son poids

Le poids

Depuis quelques annĂ©es, les fabricants d’appareil photo reflex cherchent Ă  rĂ©duire le poids de leur produits. Cependant, tout le monde n’investi pas tous les ans dans le dernier nĂ© de leurs ateliers. Il y a donc de fortes chances que si vous ĂŞtre l’heureux possesseur d’un reflex, le poids de celui-ci avec son objectif pèse inconfortablement sur votre cou.

Personnellement, j’en ai fait 2 fois l’expérience.

Il a y plusieurs années, j’utilisais mon Nikon D700 avec de bonnes optiques lumineuses (= dont l’ouverture de diaphragme ouvre à f/2.8). Voici le détail :

  • Boitier D700 : 1025g (sans batterie)
  • Accu EN-EL3e : 82g
  • PoignĂ©e d’alimentation MB-D10 avec 8 accu AA : 496g
  • Objectif AF-S NIKKOR 24-70mm 1:2.8G ED : 1060g

La masse totale supportée autour du cou par la dragonne était de : 2663g

Je n’avais pas immédiatement compris que c’était la raison pour laquelle, quand je rentrais le soir après une sortie photo de plusieurs heures, je souffrais d’un mal de tête toute la soirée.

Solution standard

La solution que j’ai trouvée pour emporter de manière plus ergonomique tout cela est la suivante. Je me suis acheté un harnais de portage qui reporte la charge sur les épaules.

Les personnes qui on lu cet article ont aussi lu :   TĂ©lĂ©objectif : une autre dimension

Ce produit est fabriqué par CottonCarrier :

J’en suis très content. Ci-dessous la version actuelle car la version prĂ©cĂ©dente n’est plus disponible sur Amazon.

Mais plus rĂ©cemment, je me suis cassĂ© une cĂ´te flottante et je n’ai plus supportĂ© de mettre ce harnais. Il appuyait trop Ă  l’endroit de ma blessure. J’ai donc dû trouver une nouvelle solution en attendant de pouvoir le rĂ©utiliser. Ne voulant pas rĂ©investir dans un nouveau matĂ©riel, j’ai fait appel Ă  mon système D.

Solution en bandoulière

verrou

Entrez votre email pour déverrouiller la suite de l'article 🙂

Et recevez gratuitement mon livre  "Sur le chemin de votre INSPIRATION" en PDF

Montage

J’ai donc réfléchi pour fixer la dragonne d’origine autrement, de manière à déporter mon appareil pour qu’il ne sollicite ni ma côte brisée, ni mon cou. J’ai récupéré un petit mousqueton à vis que j’ai utilisé comme illustré sur les photos suivantes :

Montage de la dragonne
Fig. 2 – Illustration du montage de la dragonne

Petite astuce : pensez à retourner la dragonne de manière à ne pas faire apparaître le nom de votre matériel.

2 raisons Ă  cela :

  • Vous Ă©viterez que la matière antidĂ©rapante n’agisse et vous serez ainsi plus Ă  l’aise pour passer de la “position transport” Ă  la “position prise de vue”,
  • Vous resterez plus discret quant au modèle que vous utilisez. De ce fait, vous attirerez moins les convoitises et le risque de vol.

Usage

Pendant les phases de transport, je passe la dragonne en bandoulière.

Pendant les phases de prise de vue, je garde juste la dragonne autour du cou pour sécuriser le matériel.

Vous pouvez voir cela par cette petite animation :

Les personnes qui on lu cet article ont aussi lu :   Les bases du lightpainting

Utilisation d'un reflex en bandoulière
Fig.3 – Utilisation de la dragonne en bandoulière

Conclusion

N’hĂ©sitez Ă  adapter les montages existants pour trouvez LA SOLUTION adĂ©quate avec VOTRE BESOIN. Il est souvent nĂ©cessaire de faire plusieurs essais avant de la trouver.

Je vous invite à partager dans les commentaires vos propres solutions afin que nous puissions tous profiter de la matière grise de chacun.

Échangez avec vos amis à propos de cet article, partagez-leur ! ;-)
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
    46
    Partages
  • 43
  •  
  • 3
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.