Les lignes réelles que présente cet exemple de photo.

Grammaire de l’image pour une composition structurée et puissante

Pour renforcer la puissance d’une photo ou d’une image, il faut apprendre à la déchiffrer au-delà de ce qu’elle représente à première vue. En effet, il est important d’identifier les éléments qui la structurent afin de les organiser dans le but de renforcer de sens de votre message.

Ici, nous allons uniquement les identifier.

Les points

Nous avons déjà partagé sur les 4 points forts d’une composition à travers la règle des tiers. Ceux-ci représentent les endroits dans le cadre où notre regard est naturellement attiré.

Ici, les points représentent les éléments de l’image correspondant au sujet principal et ses faire-valoir. Nous parlons donc des éléments présents dans l’image.

Dans l’exemple suivant, nous trouvons le heurtoir en sujet principal puis l’extrémité de la poignée de porte en sujet secondaire.

Fig. 1 - Les points que présente cet exemple de photo.
Fig. 1 – Les points que présente cet exemple de photo.

Les lignes

Les lignes de structure en composition peuvent être réelles ou évoquées. Elles se concrétisent par :

  • la géométrie apparente (géométrie d’un bâtiment architectural)
  • le mouvement d’une action (direction du canon d’un fusil)
  • le mouvement d’un effet de flou (flou d’un effet de filet)
  • la trajectoire évidente de l’objet (direction d’un véhicule)
  • la lumière elle-même (les rayons lumineux)

Dans le cas de notre exemple, les lignes réelles sont :

Fig. 2 - Les lignes réelles que présente cet exemple de photo.
Fig. 2 – Les lignes réelles que présente cet exemple de photo.

Et voici les lignes évoquées :

Fig. 3 - Les lignes évoquées que présente cet exemple de photo.
Fig. 3 – Les lignes évoquées que présente cet exemple de photo.

Ici, nous voyons bien que ces dernières lignes ne sont qu’une vue de l’esprit mais expriment bien une relation entre les points cités dans le chapitre précédent.

Nous constatons que nous n’avons que des lignes rectilignes dans notre exemple, mais il peut exister d’autres types. En voici une petite liste non exhaustive :

  • les lignes rectilignes
  • les courbes diverses
  • les courbes en S
  • les spirales

Les formes

En fonction des cas, plusieurs lignes peuvent être regroupées pour évoquer les formes.

  • les cercles
  • les triangles
  • les carrés
  • les rectangles
  • ou toutes autres formes géométriques de base.

En fonction de ces formes, les messages suivants peuvent être évoqués :

  • Lignes horizontales : Calme, plénitude, stabilité…
  • Lignes verticales : la solidité, la puissance, la force
  • Lignes diagonales : croissance / décroissance, profondeur, avenir…
  • Lignes convergentes en un point dans le haut de l’image : la grandeur, la puissance. Le spectateur est dominé par le sujet
  • Lignes convergentes en un point dans le bas de l’image : la fragilité, le spectateur domine le sujet.
  • Les triangles : une relation étroite entre les sujets
  • Les cercles : une notion d’égalité, une notion de cycle
  • Les carrés : notion d’organisation, de rigidité, de rigueur…

C’est à vous de faire

Voici de nouvelles pistes avec lesquelles je vous invite à vous amuser. Je vous propose donc de faire un petit exercice. Planifiez-vous une sortie photo pendant laquelle je vous demande de vous concentrer uniquement sur les aspects de cet article. Ainsi, vous pourrez aborder la photographie abstraite qui repose énormément sur ces notions.

Revenez ensuite ici et laissez en commentaire votre retour d’expérience. Comment avez-vous vécu cette séance ? quelles ont été vos difficultés ? Quel plaisir en avez-vous ressenti ?

C’est en partageant que nous pourrons aller plus loin ensemble. N’hésitez pas à partager en faisant suivre cet article à vos amis.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
    9
    Partages
  • 8
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire