Photo d'illustration de l'article à propos du lightpainting pour l'éclairage d'une nature-morte

Comment réaliser l’éclairage d’une nature-morte en lightpainting

Bonjour, ici Vincent BOUVAIS du blog initiation-photo.com.
Aujourd’hui, je partage avec vous : “Comment réaliser l’éclairage d’une nature-morte en lightpainting”

00:00 РPr̩sentation
00:04 – Sujet
00:12 – Rappel du principe du Lightpainting
00:55 РQuel mat̩riel utiliser
01:14 РExemples de r̩alisation trouv̩s sur internet
01:49 – Peaufiner le rendu dans Photoshop
02:32 – Pouce vers le haut
02:34 – Abonnement YouTube
02:40 – Abonnement blog

Rappel du principe du lightpainting

Le mot “lightpainting” signifie : peindre avec de la lumière. L’idée est donc la suivante :

  • placer son appareil photo sur pied
  • régler la durée d’exposition sur plusieurs secondes
  • plonger votre environnement dans le noir
  • déclencher la photo et ajouter de la lumière manuellement sur les éléments de la nature-morte.

Pour vous laisser suffisamment de temps pour réaliser l’éclairage, il peut être intéressant d’ajouter un filtre gris neutre ND8 par exemple.

A la différence des lightpainting classiques, ici, il faut éviter de placer la source de lumière directement dans le cadre de la photo.

Quel matériel d’éclairage pour le lightpainting

Le matériel d’éclairage de base est une lampe torche.
Ajouter à celle-ci une feuille de calque pour diffuser sa lumière.

Les personnes qui on lu cet article ont aussi lu :   Comment la lumière agit par rebond

Avec ses deux configurations, vous obtenez une source de lumière dure et une autre de lumière douche.

Quelques exemples de réalisation de lightpainting trouvés sur Internet

Le rendu des natures-mortes en lightpainting se rapproche du rendu esthétique des peintures à l’huile.

Cette ambiance fonctionne particulièrement bien avec la photographie de vieux objets et/ou de fruits et légumes comme on peut le voir dans les galeries des deux photographes suivants :

Harold Ross

Enzo Caraballo

Peaufiner le rendu dans Photoshop

L’avantage de réaliser des photographies sur pied, est qui est très facile de les empiler et de les aligner dans Photoshop. Il est alors possible d’ajouter de l’ombre ou de la lumière localement, aux endroits souhaités à l’aide des masques de fusion.

La photo d’illustration de l’article est un exemple de photographie réalisée avec cette technique sur la base de 2 prises de vue associées. Les données EXIF de chacune d’elle sont les suivantes :

  • ISO = 50
  • Focale = 56mm
  • Ouverture = f/11
  • Durée = 15 secondes

Si vous avez aimé cette vidéo, je vous invite à :

  • cliquer sur le pouce vers le haut,
  • à vous abonner à la chaîne YouTube et d’activer la petite cloche pour être prévenu à chaque nouvelle vidéo
  • et le Top du Top, est de vous abonner à mon blog initiation-photo.com en scannant le QRCode affiché à l’écran

Merci beaucoup, au revoir et à bientôt.

Échangez avec vos amis à propos de cet article, partagez-leur ! ;-)
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
    5
    Partages
  • 4
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.