Illustration du photomontage du mois de mars "ĂŞtre au pied du mur"

Etre au pied du mur

Illustration du photomontage du mois de mars "ĂŞtre au pied du mur"
Illustration du photomontage du mois de mars “ĂŞtre au pied du mur”

Pour le photomontage de ce mois-ci, je vous invite Ă  dĂ©couvrir l’illustration de l’expression “être au pied du mur”. Celle-ci signifie ĂŞtre contraint d’agir ou ĂŞtre acculĂ©. Aucun Ă©chappatoire possible et impossible de faire marche arrière.

Explication du comment

Je trouve ce montage intéressant vis-à-vis des points suivants :

  • Amplification les perspectives par l’usage d’un grand-angle,
  • Mise en Ă©vidence d’un contraste de taille de sujets,
  • Impact de l’ambiance bleue Ă©voquant le sentiment d’inquiĂ©tude.

La première opĂ©ration a Ă©tĂ© de prendre les deux photos suivantes afin d’avoir ma fille dans les deux positions nĂ©cessaires Ă  la scène.

Première photo de base pour le photomontage
Première photo de base pour le photomontage
Seconde photo de base pour le photomontage
Seconde photo de base pour le photomontage

Afin de garder une cohĂ©rence vis-Ă -vis de l’Ă©clairage global du soleil sur les deux photos, j’ai positionnĂ© ma fille, dès la prise de vue, de façon cohĂ©rente par rapport au soleil.

Afin de d’obtenir un point de vue en contre-plongĂ©e suffisamment intense pour avoir le pied au premier plan, j’ai choisi un lieu de prise de vue suffisamment en hauteur par rapport Ă  moi. Ainsi, je n’ai pas Ă©tĂ© obligĂ© de m’allonger par terre pour prendre les photos.

La première photo de base m’a servi de scène globale.

La seconde photo de base a Ă©tĂ© travaillĂ©e de manière Ă  dĂ©tourer ma fille complètement afin de la placer Ă  l’endroit qui m’a semblĂ© le plus appropriĂ© par rapport au pied de la première photo.

Les personnes qui on lu cet article ont aussi lu :   2 conseils ou plus pour photographier les couleurs d'automne

Afin d’ajuster la luminositĂ© de ma fille en position Ă  genoux, par rapport Ă  la première photo et notamment Ă  l’ombre portĂ©e de la semelle, j’ai utilisĂ© plusieurs calques courbe associĂ©s en masque d’Ă©crĂŞtage.

Ainsi, j’ai pu accentuer lĂ©gèrement les ombres localement au niveau de son dos tout en gardant les autres lumières de son visage.

En dessous de ce calque, j’ai ajoutĂ© plusieurs autres calques pour crĂ©er l’ombre portĂ©e de ma fille. Afin de s’assurer de la cohĂ©rence de la douceur de l’ombre avec le reste de l’image, j’ai ajoutĂ© un filtre flou gaussien sur celui-ci.

Ensuite, pour donner un caractère plus inquiĂ©tant Ă  l’ensemble de l’image, j’ai ajoutĂ© un ciel nuageux. Afin de bien le placer, j’ai tenu compte de la position du soleil dans les deux images.

Photo de nuage disponible sur pexels
Photo de nuage disponible sur pexels

Pour obtenir une lumière englobante autour de la position debout de ma fille, j’ai rajoutĂ© un effet de halo avec Photoshop au-dessus de l’ensemble.

Enfin, pour mieux assembler les diffĂ©rents calques et Ă©viter des raccords trop imparfaits, j’ai retravaillĂ© l’ensemble de l’image via le plugin Nik Collection historique de Google.

Au sein de ce plugin, j’ai procĂ©dĂ© aux effets suivants :

  • traitement croisĂ©,
  • une accentuation des dĂ©tails,
  • l’optimisation des contrastes
  • et enfin un ajout de bruit subtil.

Autocritique

Pour ĂŞtre honnĂŞte avec vous, j’ai eu un petit peu de mal ces derniers temps pour trouver l’idĂ©e de ce photomontage.

Comme il me restait plus qu’une journĂ©e de disponible pour le rĂ©aliser, il fallait que je trouve une idĂ©e très simple. J’ai donc demandĂ© Ă  ma fille de poser juste 5 minutes pour rĂ©aliser les deux photos de base.

Les personnes qui on lu cet article ont aussi lu :   Le cerveau en Ă©bullition

C’est une fois le photomontage rĂ©alisĂ©, que j’ai cherchĂ© son titre. J’ai alors seulement rĂ©alisĂ© que mon subconscient avait grandement participĂ© Ă  mon processus de crĂ©ativitĂ© du jour.

L’expression “être au pied du mur” s’appliquait bien aux circonstances dans lesquelles j’ai rĂ©alisĂ© ce photomontage.

Pour ce qui est de la rĂ©alisation technique, j’ai trouvĂ© intĂ©ressant d’utiliser une optique grand-angle qui permet de mettre en Ă©vidence les Ă©lĂ©ments fort de la scène. De plus, les dĂ©formations exagĂ©rĂ©es par ce type d’optique permettent de donner un effet un petit peu caricatural et humoristique Ă  la scène finale.

Et je suis donc satisfait du résultat obtenu.

Auto-notation

 
CrĂ©ativitĂ© 
Satisfaction personnelle 
DifficultĂ© technique  

Laissez-moi votre avis

no valid data

Échangez avec vos amis à propos de cet article, partagez-leur ! ;-)
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
    18
    Partages
  • 17
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.