Illustration de l'article Ă  propos des avantages d'utiliser le format de sauvegarde RAW des appareils photo

Pourquoi utiliser le format RAW

De plus en plus d’appareils photo proposent le format RAW pour enregistrer les donnĂ©es de votre capteur. C’est d’ailleurs le cas aujourd’hui pour les smartphones Ă©voluĂ©s. Mais pour quelle raison ce format devient-il si omniprĂ©sent ? Dans cet article, je vous explique les avantages d’utiliser ce format enregistrement.

Quels sont les formats de fichier disponibles

Les formats classiques de fichiers disponibles sur les appareils photo sont les suivants :

  • Format JPEG avec diffĂ©rents taux de compression,
  • Format TIFF,
  • Format RAW.

Les deux premiers format de fichier, sont des fichiers d’images Ă  proprement dit.

Ce n’est pas le cas pour le fichier dit RAW, qui peut prendre diffĂ©rentes extensions en fonction de la marque de l’appareil :

  • NEF, pour la marque NIKON,
  • CR2, pour la marque CANON,
  • RW2, pour la marque Panasonic Lumix,
  • ARW, pour la marque Sony,
  • RAF, pour la marque Fujifilm,
  • PEF, pour la marque Pentax,
  • DNG, pour le standard universelle crĂ©Ă© par Adobe.

Il est aussi Ă  noter, que suivant votre appareil, il est possible de sauvegarder sous deux formats en simultanĂ©, le plus souvent le format RAW propriĂ©taire de la marque ainsi que le format JPEG. Cette possibilitĂ© a l’avantage de permettre aux photographes d’avoir un fichier directement exploitable Ă  travers le format JPEG et en mĂŞme temps avoir un fichier permettant tout type de la retouche en post-traitement avec le format RAW.

C’est quoi le format RAW

Je vous l’ai dĂ©jĂ  dit plusieurs fois dans des articles prĂ©cĂ©dents, le format RAW n’est pas un fichier d’images. Mais pourquoi donc ?

Le format RAW, n’est rien d’autre que l’enregistrement dans un fichier de l’intĂ©gralitĂ© des informations brutes que le capteur de l’appareil photo a pu enregistrer. Il contient donc les informations numĂ©riques traduisant la rĂ©ponse Ă©lectronique que le capteur lui-mĂŞme un gĂ©nĂ©rique au moment de la prise de vue.

Il ne comprend pas Ă  proprement dit d’informations de couleur codĂ©es au format RVB, mais simplement les niveaux de luminositĂ© dĂ©tectĂ©s par chacun des photosites de votre capteur.

Il est donc nécessaire de réaliser une opération de conversion de ces informations brutes pour les exprimer sous un format de codage de couleur rouge, vert, bleu.

Cette opĂ©ration principale, parmi d’autres, est appelĂ©e derawtisation.

Dans le cas oĂą vous avez paramĂ©trĂ© votre boĂ®tier pour enregistrer directement vos photos au format JPEG, cette opĂ©ration est rĂ©alisĂ©e directement par le logiciel embarquĂ© de votre boĂ®tier. L’avantage de cette solution est le traitement immĂ©diat de l’opĂ©ration. Cependant, il a l’inconvĂ©nient de rĂ©aliser un traitement automatique sans prise en compte les spĂ©cificitĂ©s de chacune des situations prise en photo.

Les personnes qui on lu cet article ont aussi lu :   Un secret pour que vos photos sortent du lot

Par conséquent, vous ne profitez pas du plein potentiel qualitatif de votre appareil photo.

Quels sont les avantages du RAW

Maintenant que nous savons à peu près de quoi nous parlons, voyons ensemble quelles sont ses avantages.

Comme je vous l’ai dit, un fichier RAW n’est rien d’autre que l’enregistrement brut des informations que le capteur de votre appareil photo a pu enregistrer lors du dĂ©clenchement de la prise de vue.

Avoir accès Ă  ces informations brutes, vous permet donc d’avoir la totale libertĂ© d’interprĂ©ter ces informations pour crĂ©er votre image.

La balance des blancs

Le rĂ©glage de la balance des blancs est certainement l’information la plus connue concernant l’avantage des fichiers RAW.

En effet, la correction de la teinte de la lumière présente lors de la prise de vue est une opération totalement subjective et indépendante les conditions réelles de la scène.

Le fait de les définir en post-traitement à partir des données brutes du capteur, permet de réaliser ce réglage sans aucune perte de qualité.

Ce n’est absolument pas le cas si vous rĂ©alisez cette opĂ©ration depuis un fichier JPEG par exemple. En effet, les informations de couleur de l’image auraient dĂ©jĂ  Ă©tĂ© altĂ©rĂ©es lors de la première interprĂ©tation de la balance des blancs de celle-ci.

L’intĂ©rĂŞt de garder la possibilitĂ© d’adapter ce paramètre au post-traitement, est de vous permettre une plus grande flexibilitĂ© quant Ă  la destination finale de votre clichĂ© en fonction du message que vous voulez transmettre.

De plus, dans le cas d’Ă©clairage complexe avec des sources lumineuses de diffĂ©rentes tempĂ©ratures de couleur, il est très avantageux de travailler sur un Ă©cran correctement calibrĂ© sur son ordinateur afin d’obtenir le meilleur rendu possible.

Corriger finement la tonalité

Le codage des fichiers RAW est rĂ©alisĂ© avec une profondeur de bit largement supĂ©rieur Ă  celle disponible dans un fichier d’image classique.

Pour rappel, un fichier d’image classique au format JPEG, dispose d’une profondeur de bits Ă©gal Ă  8. Alors que la profondeur de bits d’une image RAW est Ă©gale Ă  14 ou 16.

Si ces paramètres vous semblent barbares, retenez qu’un fichier 8 bits permet de gĂ©rer seulement 256 niveaux de luminositĂ© au maximum, alors qu’un fichier codĂ© sur 16 bits proposera 65536 niveaux de luminositĂ© diffĂ©rents.

Vous comprendrez alors aisĂ©ment qu’un fichier au format RAW contient Ă©normĂ©ment plus d’informations qu’un autre au format JPEG. Pour aller plus loin dans la comprĂ©hension, je vous invite Ă  relire l’article Ă  propos de l’histogramme.

De façon plus concrète, le fait de travailler une image au format 16 bits, vous permettra d’Ă©viter d’avoir des effets d’aplat de couleurs lĂ  oĂą ce serait le cas avec un fichier 8 bits.

Illustration de ce Ă  quoi ressemble des aplats de de couleurs
Illustration de ce Ă  quoi ressemble des aplats de de couleurs

Quels sont les inconvénients du RAW

Comme pour tout, il n’y a jamais de solution idĂ©ale. Celle-ci ne fait pas exception Ă  la règle, car elle prĂ©sente aussi des inconvĂ©nients.

Le premier inconvĂ©nient, est que ce format de fichier nĂ©cessite obligatoirement une opĂ©ration de post-traitement ultĂ©rieur. De ce fait, vous perdez en rĂ©activitĂ© d’exploitation de votre prise de vue.

Les personnes qui on lu cet article ont aussi lu :   Comment Ă©viter le flou de bougĂ©

C’est la raison pour laquelle de nombreux journalistes continuent d’utiliser le format JPEG afin d’ĂŞtre en mesure de diffuser le plus rapidement possible les photos importantes du dernier scoop.

Le second inconvĂ©nient, correspond au poids des fichiers. En effet, le fait de contenir beaucoup plus d’informations nĂ©cessite d’utiliser des cartes mĂ©moires de grande taille pour permettre d’hĂ©berger des fichiers naturellement plus volumineux.

En rĂ©sumĂ©, l’inconvĂ©nient majeur est donc la nĂ©cessitĂ© de passer plus de temps sur chacune des photos que l’on souhaite traiter. De plus, des compĂ©tences en informatique et notamment en retouche d’images sont nĂ©cessaires pour obtenir un bon clichĂ© final.

Ă€ retenir

Quel bilan tirer des avantages et des inconvénients du format RAW ?

Mis à part dans des cas spécifiques tels que rencontrés par les journalistes, où la vitesse de parution est une donnée essentielle de leur travail, il me semble beaucoup plus important de travailler en terme de qualité plutôt que de rapidité.

L’accessibilitĂ© aux donnĂ©es brutes vous permet d’avoir le maximum de capacitĂ© Ă  travailler votre photo finale sans gĂ©nĂ©rer de perte de qualitĂ©.

Cependant, pour ce faire, il est important d’acquĂ©rir les compĂ©tences spĂ©cifiques nĂ©cessaires afin de rĂ©aliser ce travail complĂ©mentaire.

Personnellement, je pense qu’il est beaucoup plus profitable et intĂ©ressant de profiter de cette situation pour Ă©tendre nos propres capacitĂ©s, connaissances et compĂ©tences dans le but de toujours dĂ©velopper notre crĂ©ativitĂ© au sein de nos images.

C’est pourquoi, je considère que les inconvĂ©nients du format RAW sont, avant tout, des contraintes positives (et donc des opportunitĂ©s) qui nous poussent Ă  aller encore plus loin dans la maĂ®trise de la pratique de notre passion.

Dites-moi en commentaire, si vous ĂŞtes d’accord avec cette conclusion et quelles sont vos remarques quant Ă  l’utilisation du format RAW.

De plus, pour ĂŞtre certain d’être prĂ©venu Ă  chaque prochaine parution, je vous invite Ă  vous abonner au blog ainsi qu’Ă  ma chaĂ®ne Youtube.

Enfin, je remercie aussi d’avance, tous ceux qui prendront trois minutes de leur temps pour complĂ©ter mon sondage afin que je puisse mieux rĂ©pondre Ă  vos besoins.

Échangez avec vos amis à propos de cet article, partagez-leur ! ;-)
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
    17
    Partages
  • 15
  •  
  • 2
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.